Thierry CROUZET

Thierry CROUZET

CV :

À 17 ans Thierry Crouzet écrit sa première pièce de théâtre, Et si Dieu existait. La pièce se joue avec des amis du lycée, dont Frédéric Gorny, comédien nominé aux Césars pour Les roseaux sauvages d’André Téchiné, ou Vincent Mangado, membre du Théâtre du Soleil, d’Ariane Mnouchkine.

En 1997 il obtient une maîtrise d’Histoire et en 1999 il termine major de sa promotion de D.E.A. à Sciences Po Toulouse. En parallèle à ses études, il continue de monter des spectacles, pour interpréter son premier One Man Show, Histoire de France, bergère chafouine, en 1999/2000.

En 2006, avec Alexandra Pons, Valérie Coré, Philippe Canizarès et Claude Hélias, il crée la compagnie Cœur et Jardin, compagnie résidante du Grenier Théâtre, à Toulouse, vainqueur du Trophée La Dépêche au Printemps du Rire 2015. Ensemble depuis plus de dix ans ils font rire des milliers de Toulousains sous la baguette de Francis Azéma, directeur du théâtre du Pavé.

Après avoir écrit de nombreux ouvrages et pièces de théâtre, il publie avec Frédéric Vivas et Aline Dupuy, le Journal d’une lycéenne sous l’Occupation, aux éditions Le pas d’Oiseau, en avril 2013. Un an plus tard, en novembre 2014, toujours chez Le pas d’Oiseau , il publie son second livre avec Frédéric Vivas, L’amuse-bouche. Histoire gratinée de la cuisine, préfacé par le cuisinier doublement étoilé Michel Sarran. Il multiplie les projets et réfléchit à faire publier ses nombreuses pièces de théâtre.

Vous pouvez consulter son actualité sur http://www.thierrycrouzet.com

LA CAGE

« 1944, une cellule pouilleuse, quelque part où il vaudrait mieux ne pas être ». Alors que le monde se consume dans un grand chambardement sans précédent, quoi de pire que de se retrouver prisonnier dans une cage ? Jules attend que son sort se décide quand une jeune femme qui vient d’être torturée, est jetée dans la même cellule que lui. Qui sont-ils, où vont-ils, qu’espèrent-ils ? Quel rôle Aline et Jules jouent-ils, qui saura décrypter les mystères de cette « cage », quels secrets se trament derrière nos deux héros ? Jouant au chat et à la souris sous les sourires de façade, les peurs et les cris liés à la situation, derrière tous ces petits riens qui font qu’entre un homme et une femme, c’est toujours affaire de séduction, se cache une réalité aux conséquences terrifiantes.

Sur fond de séduction et de mensonges, Thierry Crouzet tisse son intrigue comme on joue aux échecs, avec en toile de fond la difficulté de s’aimer.

La Cage, véritable personnage de la pièce, est ce lieu de privation dans lequel la barbarie et la folie des hommes tentent d’étouffer toute forme de contestation. Fragilité de l’être, monde sans pitié où le faible n’a pas sa place, La Cage dépasse le cadre purement théâtral pour se jouer de nous dans une portion de vie aux accents cornéliens.