Archives par mot-clé : conférences

Caillebotte

Gustave CAILLEBOTTE  (1848- 1894),
un important témoin de son temps .
CAILLEBOTTE est surtout célèbre pour avoir été le généreux mécène de ses amis, les peintres impressionnistes Monet, Pissarro, Renoir……
Pourtant il fut peintre lui-même, adepte de la  » nouvelle peinture « , portraitiste, peintre de natures mortes, peintre d’un Paris du XIXème siècle et d’une certaine vie bourgeoise .
Homme curieux de tout, il fut également  passionné  de voile, de jardins et de fleurs dont il laissa de singuliers témoignages.
La modernité de son oeuvre, ses cadrages et sa hardiesse ont longtemps été méconnus et sont à  découvrir ou redécouvrir.
Présentation  de la vie et de l’œuvre de cet homme attachant par O. Ferrandon

__________________________

Conférences 2020-2021 : programme

Programme 2020-2021 des activités d’ALCA31

 

Samedi 26 septembre à 14 h 30 ALCA31 Remise des prix du concours « Les Arts littéraires ». Château CATALA à St Orens.      Entrée libre. Annulé (Coronavirus)

Jeudi 12 novembre à 14 h 30 ALCA31 « Italie du Nord : Grands lacs et Dolomites » par Maryse et Michel CARRIER (Espace Marcaissonne).
Entrée gratuite pour les adhérents.

Jeudi 21 janvier à 14 h 30 ALCA31 « Gustave Caillebotte, un important témoin de son temps » par Odile FERRANDON (Espace Marcaissonne).
Entrée gratuite pour les adhérents.

Samedi 27 mars 2021 à 14 h 30  ALCA31 Remise des prix du concours « Les Arts littéraires ». (Château CATALA à St Orens).      Entrée libre.

Jeudi 8 avril à 14 h 30 ALCA31 « Contact direct avec les requins de Polynésie et d’Indonésie » par Jean MANGIN (Espace Marcaissonne).
Entrée gratuite pour les adhérents.

En raison de la pandémie du Covid-19, ce programme risque de subir quelques perturbations.

 

__________________________

De l’Alchimie à la Chimie moderne

ou

Comment la chimie est-elle devenue une science ?

Conférence d’Armand LATTES

Professeur émérite à l’Université Paul Sabatier

L’alchimiste espérait transformer le plomb en or et donner la vie éternelle, où la chimie nous mène-t-elle aujourd’hui ?

L’alchimie fait rêver……. ou trembler ! Usant de langages incompréhensibles et de symboles ésotériques, les alchimistes ont été les scientifiques d’une époque avec un héritage intellectuel important. Plusieurs siècles furent nécessaires pour rationaliser leur démarche et c’est seulement au XIXème siècle, après une longue controverse sur la réalité des atomes, que la chimie put se dégager des superstitions et devenir une vrai science.

 David Teniers le Jeune (1610-1690)
David Teniers le Jeune (1610-1690)

Les alchimistes partageaient leur recherche en deux domaines :

– l’alchimie extérieure, où, à partir des connaissances de l’époque, ils essayaient de transformer les métaux lourds en métaux vils

– l’alchimie intérieure, où la transformation se proposait de contribuer à  l’amélioration des hommes.

Parmi les alchimistes les plus connus, un français, Nicolas Flamel qui, à la suite d’une révélation, prétendit avoir transformé le mercure en or précisant même la date de cet événement : le 25 avril 1382. Modeste écrivain public, il dépensa des sommes considérables en œuvres de toutes sortes sans que personne ne pût trouver une origine rationnelle à cette fortune soudaine.

Après sa mort sa tombe fut profanée et l’on trouva  son cercueil vide de tout cadavre… dès lors la légende d’une vie éternelle se perpétua, des témoins prétendirent pendant des siècles l’avoir rencontré.

Mais l’alchimie, qui nous a laissé de nombreux produits et procédés, fut rattrapée par la science, soit à partir d’idées nouvelles, comme celles de Paracelse, à l’origine du fameux concept « c’est la dose qui fait le poison », ou par l’introduction d’une vraie démarche scientifique, comme l’a fait Lavoisier.

Après lui, l’usage de la balance fut la règle pour toute étude de la matière. Mais les interprétations des phénomènes furent diverses et en France une bataille s’engagea entre ceux qui prônaient l’existence des atomes et ceux qui comme Berthelot la niaient, car ils ne « les voyaient pas », ajoutant même :   « Je ne veux pas que l’on croie à l’existence réelle des atomes, comme les chrétiens croient à la présence réelle de Jésus Christ dans l’hostie consacrée »

Mais à la fin l’atomisme gagna la bataille et la chimie devint une science.

dav
dav

 

 

Le Pastel : une histoire patrimoniale

Dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine, la ville de Saint-Orens fête les Arts le dimanche 17 septembre à 15h à l’Espace Marcaissonne avec entre autres la conférence suivante :

« Le Pastel, une histoire patrimoniale » par Maryse Carrier

Fleuron de l’économie du Midi toulousain au 16ème siècle, le pastel, « l’or bleu » du Lauragais, produit dans le « triangle du bleu », apporta à notre région une exceptionnelle prospérité, une Renaissance somptueuse. De nombreux hôtels particuliers en sont d’ailleurs les prestigieux témoins.
Mais plusieurs événements allaient bientôt entraîner son déclin…
Or des possibilités de nouveaux débouchés dans de nombreux domaines font aujourd’hui honneur à ce pastel qui connaît un fort appréciable regain d’intérêt.

Le Pastel

TOSCA pour les conférences Seniors de Toulouse

« Tosca » de Giacomo Puccini

Par Maryse Carrier

L’opéra « Tosca » fut composé en 19OO par Giacomo Puccini (livret italien de Guiseppe Giacoso et Luigi Illica), d’après la pièce de Victorien Sardou, « La Tosca », qui vit triompher la grande Sarah Bernhardt. Avec Ro20161121_151254-rme en toile de fond, cet opéra tisse une intense et vibrante histoire d’amour et de politique, où s’entremêlent passions, conspiration, meurtre… qui conduiront à un inéluctable et terrible dénouement. Mais la brillante musique de Puccini va conférer à ce violent mélodrame une remarquable dignité tragique.

20161121_151243

TOSCA Opéra de Giacomo PUCCINI

Jeudi 17 novembre 2016

« Tosca » de Giacomo Puccini

Par Maryse Carrier

L’opéra « Tosca » fut composé en 19OO par Giacomo Puccini (livret italien de Guiseppe Giacoso et Luigi Illica), d’après la pièce de Victorien Sardou, « La Tosca », qui vit triompher la grande Sarah Bernhardt. Avec Rome en toile de fond, cet opéra tisse une intense et vibrante histoire d’amour et de politique, où s’entremêlent passions, conspiration, meurtre… qui conduiront à un inéluctable et terrible dénouement. Mais la brillante musique de Puccini va conférer à ce violent mélodrame une remarquable dignité tragique.

Château Saint-Ange à Rome

maryse-en-conf-r

Conférences 2019-2020 : programme

Début des conférences à 14h30

Jeudi 19 septembre  « Café littéraire à la Médiathèque de St Orens » . Rencontre avec les auteurs lauréats du concours « Les Arts littéraires »  Médiathèque St Orens                              présentation Maryse CARRIER                                 à 19h

Jeudi 17 octobre             « Nicolas de Staël (1914-1955) : sa vie, son œuvre »          Espace Marcaissonne                             Odile FERRANDON

Jeudi 12 décembre       « Escapade à Majorque »            Espace Marcaissonne                                   Maryse et Michel CARRIER

Samedi 28 mars 2020      Remise des Prix « Les Arts littéraires »                  Château Catala

Jeudi 7 mai                         « Italie du Nord : Grands lacs et Dolomites »     Espace Marcaissonne                              Maryse et Michel CARRIER